école de commerce
Emploi & Formation

Peut-on changer d’école de commerce ?

Choisir son orientation pour les études universitaires, c’est loin d’être une décision facile à prendre. Même pour ceux qui savent exactement quel secteur les intéresse, ils peuvent se voir forcer de changer d’établissement avant l’obtention de leur diplôme. Vous vous retrouvez dans une situation similaire ? Alors découvrez ici comment faire lorsqu’on souhaite changer d’école de commerce.

Pourquoi changer d’école de commerce ?

Après le bac, les jeunes diplômés doivent choisir quel cursus leur convient le mieux, en fonction de leurs choix professionnels. Il est essentiel à ce niveau de prendre une décision bien réfléchie, car il est toujours préférable d’aller jusqu’au bout plutôt que de devoir se réorienter après avoir perdu une ou deux années dans une formation qui ne nous convient finalement pas.

Pour ceux qui choisissent de se tourner vers les écoles de commerce, sachez qu’il y en a plusieurs en France. Vous pouvez vous inscrire dans une université publique ou opter pour un établissement privé en fonction des ressources dont vous disposez. Quoi qu’il en soit, vous devez vous sentir à l’aise pour profiter de l’enseignement dispensé et pour obtenir votre diplôme.

Alors si pour une raison ou une autre vous envisagez la possibilité de changer d’école de commerce, sachez que c’est possible. Toutefois, vous devez garder à l’esprit que selon la situation, et en fonction des raisons de ce changement, vous aurez peut-être à reprendre votre cursus depuis la première année. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques raisons, recevables ou non, qui peuvent pousser un étudiant à vouloir changer d’école de commerce.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Thèse versus mémoire, quelle est la différence ?

La volonté de s’inscrire dans une école privée

un jeune homme qui fait son inscription dans une école privée

Après vos études, vous n’aviez certainement pas beaucoup d’options en ce qui concerne le choix de votre université. Vous êtes peut-être loin de votre famille, ou alors par manque de moyens financiers vous avez dû vous inscrire dans une école de commerce publique. Si par chance vous obtenez un crédit pour financer vos études, ou si vous recevez un héritage, vous pouvez choisir de réaliser votre rêve et poursuivre votre cursus dans une école privée.

Le manque de moyens financiers

Ici c’est la situation inverse. Vous aviez au départ l’aide de votre famille qui prenait en charge les frais de scolarité dans une école de commerce privée. Mais il se peut que, pour une raison ou une autre,  vous perdez votre source de financement. Dans ce cas,  il faudra penser à faire une demande pour passer dans une école publique l’année suivante.

La volonté de s’installer près de sa famille

Un étudiant peut choisir de changer d’école de commerce pour se rapprocher de sa famille. En effet, si à cause d’une mutation vos parents sont envoyés à l’autre bout du pays, vous pouvez faire une demande de passerelle vers une école de commerce plus proche de leur nouvelle adresse.

Des problèmes au sein de l’école actuelle

Un étudiant peut être confronté à différents problèmes au sein de son établissement :

  • Mésentente avec un professeur
  • Mésentente avec un étudiant
  • Mésentente avec l’un des membres de l’administration, etc

Lire : Se réorienter pendant un BTS, découvrez comment faire 

Ecole de commerce : comment faire une demande de changement ?

Pour faire une demande de changement d’école de commerce, vous devez consulter votre responsable de formation. Il vous aidera à trouver des concours ou d’autres opportunités pour être admis dans l’école qui vous conviendra le mieux. Il est vrai que les passerelles ne sont pas toujours faciles à trouver, mais elles existent. Il suffit d’avoir des motifs valables, notamment le changement de votre projet professionnel.

Vous aurez donc à remplir un dossier de candidature avant de l’envoyer dans l’école de commerce que vous avez finalement choisie. Vous aurez peut-être la chance, si les admissions sont toujours possibles, d’obtenir une équivalence pour continuer votre cursus là où il s’était arrêté dans votre école précédente. Ainsi, vous n’aurez pas à reprendre toute la formation depuis le début.