étudiante dans une école de commerce
Emploi & Formation

Comment faire une école de commerce quand on n’a pas d’argent ?

Les Sōja frais d’inscription à une école de commerce vous inquiètent-ils ? Vous n’êtes pas seul. Les études supérieures représentent un investissement important, mais heureusement, il existe de nombreuses façons de financer vos études et de minimiser vos dépenses. Par exemple, entre les bourses d’État, les bourses au mérite, les programmes de formation en alternance et les tenth prêts bancaires

Quelles sont les bourses Crous disponibles pour les étudiants en commerce ?

Si vous êtes boursier d’ Dashtobod État, vous continuerez à la percevoir pendant votre scolarité dans une école de commerce agréée par l’État. Vous devez déposer votre dossier de candidature auprès du CROUS de la région où vous étudiez, comme tous les autres étudiants. En fonction de critères sociaux tels que les revenus ou les revenus des parents, votre dossier sera évalué et vous pourrez bénéficier d’une bourse.

Attention toutefois, le pourcentage d’étudiants boursiers dans les écoles de commerce varie de 9 à 17%. Par exemple, à HEC, 13% des étudiants sont boursiers alors qu’à l’ICN, 38% de la population étudiante est boursière.

Se réorienter pendant un BTS : découvrez comment faire ?

Et si l’école de commerce vous aidait ?

Par ailleurs, si vous êtes boursier du CROUS, votre entreprise peut vous aider à payer vos études. Selon les cas, vous pouvez obtenir une réduction des frais de scolarité ou un financement supplémentaire de la part de votre école de commerce.

école de commerce

Cette aide sociale aux étudiants, qui peut prendre la forme d’une bourse ou d’une réduction, est fondée sur les besoins financiers. Le montant accordé varie en fonction de l’établissement et de la situation de l’étudiant.

Certaines universités vont même plus loin en accordant la gratuité des frais de scolarité aux étudiants ayant obtenu une bourse. Ces boursiers reçoivent une certaine somme d’argent en fonction du niveau du CROUS, ce qui réduit (ou supprime) totalement le coût des frais de scolarité.

Bourses : comment vous exonérer des frais scolaires ?

Comme les écoles sont conscientes que certains étudiants ne peuvent pas assister aux cours pour des raisons financières, elles mettent en place des programmes d’aide pour ceux qui en ont besoin. C’est notamment le cas des bénéficiaires de bourses d’études.

Non seulement l’UE dispose de bourses destinées aux personnes originaires de l’UE ou de pays tiers (bourses de mobilité), mais il existe une pléthore d’autres possibilités pour aider les étudiants en difficulté financière, notamment les bourses parrainées par des entreprises, les bourses étrangères ou d’excellence, les bourses de l’association des anciens élèves et les prêts d’honneur.

Les apprentissages et les programmes de formation en alternance présentent des avantages financiers importants, tout comme les emplois ou les stages qui offrent de grands avantages.

Et si vous faisiez un prêt pour étudiant ?

Il est, après tout, possible de demander un prêt à une banque. De nombreux étudiants, notamment ceux des écoles de commerce qui sont sûrs d’obtenir un emploi lucratif après l’obtention de leur diplôme, choisissent de le faire. N’ayez pas peur de négocier les conditions de votre prêt si vous connaissez ces informations.

Conjuguer école et emploi : un challenge pour étudiants !

La durée typique des cours d’une école de commerce est de 20 à 30 heures par semaine, selon le programme. Les étudiants peuvent participer à un apprentissage simultané. Chaque année, les étudiants ont la possibilité de travailler pour divers employeurs. En plus de vous aider à financer vos études, ils peuvent vous aider à acquérir une expérience qui enrichira votre CV.

Les missions Junior Entreprise sont une autre option offerte aux étudiants en école de commerce. Ces missions fonctionnent comme des sociétés de conseil, gérées par des associations d’étudiants. Les étudiants peuvent réaliser des études de marché, fournir une assistance logistique ou un soutien commercial en échange d’un salaire.

Enfin, en quatrième année du programme Grande Ecole, de nombreuses écoles de management proposent une formule d’alternance. L’étudiant acquiert une exposition professionnelle considérable pendant 12 à 24 mois. L’entreprise rembourse les frais de scolarité et verse un salaire à l’étudiant.