Préparation écrite concours
Emploi & Formation

Méthodologie pour préparer un concours seul

Préparer un concours seul et le réussir n’est pas toujours chose évidente. En effet, cela demande une grande discipline et de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Il faut notamment une préparation solide afin de mettre toutes les chances de son côté. Quels sont alors les éléments qui entrent en compte dans la réussite à un concours ? Voici quelques recommandations pour bien préparer un concours tout seul.

Suivre une méthodologie

La réussite aux concours dépend en grande partie de votre organisation. Certains candidats se sentent prêts à l’avance tandis que d’autres ont besoin de plus de temps. Dans tous les cas, il y a des éléments spécifiques pouvant avoir un impact considérable dont il vaut mieux tenir compte.

Rester motivé et organisé

Généralement, il s’écoule quelques mois entre l’inscription au concours et la date de composition des épreuves. Ce temps peut paraitre relativement long pour certaines personnes. En outre, il n’est pas toujours évident de garder une motivation intense durant toute la période de préparation.

Pour ne pas baisser les bras, il va falloir s’accrocher aux raisons ayant incité votre inscription. Plusieurs récompenses sont mises en avant à l’annonce des concours. De même, certains passent les concours dans le but d’exercer le métier de leur rêve. Pour d’autres, il s’agit simplement d’une opportunité de circonstances.

Bureau organisé

Peu importe la raison, le point positif à retenir est que de nombreux avantages seront obtenus à la validation de ce concours. Évidemment, la concurrence risque d’être rude, et il vaut mieux mettre toutes les chances de votre côté tout en gardant un excellent moral.

Afin de mieux gérer le temps de préparation du concours, l’organisation est aussi un élément important à considérer. S’organiser revient à consacrer le temps qu’il faut pour chaque étape de la préparation. Pour commencer, l’établissement d’un emploi du temps serait une bonne initiative.

En ce qui concerne l’emploi du temps, il doit être pratique et établi sur une durée raisonnable. Aussi, il est recommandé de prévoir des temps de détentes pour éviter le surmenage. Toujours pour une bonne organisation, il est conseillé de hiérarchiser les matières suivant leur coefficient. Cette hiérarchisation consiste également à répartir les tâches selon leur degré d’importance.

Par ailleurs, pour mieux affronter le jury, il est préconisé de se conditionner pour chaque épreuve. La préparation pour un test écrit n’est pas identique à celle pour un test oral.

S’informer sur le concours

Pour savoir comment préparer un concours seul, il faut déjà bien s’informer sur ce dernier. Plusieurs informations sont souvent fournies sur les concours programmés chaque année. Il y a notamment le programme des compositions, les moyens de règlement et les dates des épreuves.

Toutes ces informations sont capitales. La plupart du temps, des prospectus contenant toutes les données en rapport au concours sont remis aux candidats après inscription. Il est conseillé de lire tous ces documents afin de savoir comment vous préparer.

Loupe d'information

Grâce à ces fiches, le candidat peut évaluer son niveau dans les matières qu’il composera pour connaître le temps à allouer aux révisions. S’il s’avère qu’une matière lui cause quelques difficultés, il y consacrera alors suffisamment de temps.

De plus, dans les documents fournis il y a des recommandations d’annales pour se préparer, ou encore des informations sur les taux de réussite. Les annales sont des livres contenant plusieurs instructions et exercices qui permettent de s’entrainer.

Les outils indispensables pour mieux se préparer

La préparation en solitaire est plus avantageuse lorsqu’elle se fait à l’aide des outils adéquats. Chacun d’eux vous apporte des informations essentielles pour augmenter vos chances de réussite au concours. En effet, il ne faut pas oublier que chaque métier a ses spécificités.

Les annales et les corrigés des épreuves

Les annales et corrigés des épreuves contiennent énormément d’informations. Ces recueils sont souvent mis en ligne sur des sites web. Dans ces documents, il y a par exemple les corrigés des épreuves ainsi que les apports du jury. Chaque correction est à lire avec la plus grande attention.

Les corrections des jurys peuvent sembler sévères. Le plus important est que le candidat prenne en compte les points positifs afin de se préparer davantage. Après cette lecture, il sait approximativement quelles sont les erreurs à éviter. Il a en principe une idée des attentes des correcteurs, mais pour mieux retenir ces informations, il doit prendre note.

En outre, la culture générale est aussi un point important évalué durant les concours. À l’oral ou à l’écrit, il pourrait y avoir des questions sur l’évolution du monde actuel. La curiosité ici ne représente donc pas un vilain  défaut. Elle pourrait au contraire être un excellent atout.

Après avoir lu les informations et eu vent des attentes du jury, il faut également penser à l’oral. Quelques sites permettent de se préparer pour les épreuves orales. Il peut s’agir de faire une présentation pendant une quinzaine de minutes. À la fin de celle-ci, le jury pose alors ses questions.

Pour réussir le test oral, il est préconisé de s’exercer plusieurs fois, et cela peut impliquer de faire des simulations. Lors de celles-ci, vous devez prendre en compte le temps écoulé, votre articulation, votre posture… Si votre présentation est authentique et concise, elle convaincra sûrement le jury.

Les médias

Les médias du web sont des vecteurs d’informations en temps réel. Le candidat doit à cet effet être au courant de l’actualité. Dans la presse par exemple, il y a différents points de vue pour un même sujet. Les grandes thématiques sont abordées et les points de vue des hommes influents y sont répertoriés.

Ordinateur portable

Le candidat peut alors comparer ses arguments à ceux qu’il aura lus dans les médias. Ensuite, il a du temps pour peaufiner tout son speech. Aussi, l’actualité du secteur professionnel ne doit pas être oubliée.

Les évolutions futures d’un secteur d’activité, et l’impact des nouvelles technologies sont des informations utiles au candidat. Le jury est par ailleurs intéressé par des candidats qui s’intéressent réellement à leur futur métier.

En dehors de ces éléments, la télévision et la radio sont également des outils efficaces. Cependant, l’utilisation de ces derniers doit se faire avec un peu de rigueur. Sans cela, le candidat pourrait passer du temps à suivre d’autres programmes superflus et peu instructifs.

Quels sont les risques et contraintes liés à ce type de préparation ?

Se préparer seul pour un concours contient quelques risques, mais avec une bonne organisation, les choses se dérouleront au mieux. La préparation des épreuves écrites semble plus facile pour certains. Dans la majorité des cas, il faudra étudier ou mémoriser différents documents.

Par contre, la préparation à l’oral peut nécessiter un plus grand suivi. En effet, les phases de simulations peuvent être nettement améliorées si elles sont faites en face d’une tierce personne.

La composition orale est une phase déterminante dans la réussite au concours. De ce fait, le candidat qui prépare son concours seul doit s’entrainer plusieurs fois à prendre la parole sur un sujet. Il doit également faire beaucoup de recherches sur le déroulement de cette épreuve. Autrement, il risque de rater son concours à quelques points près.

En outre, connaître les attentes du jury est un aspect non négligeable. En réalité, ce ne sont pas toujours les meilleurs candidats qui sont retenus. Excepté la maîtrise des sujets liés au concours, il faut également en apprendre plus sur les critères disqualifiant d’un concours.

C’est également dans ce sens que la phase de présentation est importante. Les jurys ont tendance à se relâcher devant les candidats enthousiastes et informés sur le métier. Pour réussir la phase orale, le candidat devrait donc s’approprier tous les outils mis à sa disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *