Gestion & Finance, Juridique

Quels sont les avantages d’une SASU ?

Lors de la création d’une entreprise, l’une des premières démarches à faire consiste à choisir son statut juridique. Parmi les différentes options possibles à ce niveau, la SASU se présente comme un choix idéal, car elle vous offre plusieurs avantages très intéressants.

Qu’est-ce qu’une SASU ?

Une SASU est une forme juridique d’entreprise que de nombreux entrepreneurs choisissent. C’est une société de capitaux avec une forme commerciale. Il s’agit aussi d’une SAS (Société par Actions Simplifiées), mais qui ne dispose que d’un seul et unique associé. On parle donc de SAS Unipersonnelle.

Il faut savoir que la SASU présente plusieurs points communs avec la SA (Société Anonyme). Toutefois, contrairement à la SA, la SASU ne peut pas mettre ses actions à la disposition du public. Il est possible de choisir ce statut juridique pour à peu près toutes les activités que vous pouvez avoir à réaliser. Il existe néanmoins quelques exceptions, et elles concernent des domaines précis tels que :

  • les assurances
  • les activités réglementées
  • le débit de tabac, etc.

Les principaux avantages d’une SASU

Ainsi, comme vous avez pu le constater, la SASU est une forme d’entreprise bien différente des sociétés de personnes ou des sociétés à responsabilité limitée. Elle présente des caractéristiques spécifiques, et peut s’adapter à différents domaines d’activité. Si vous vous interrogez pour savoir quels sont les avantages d’une SASU, sachez qu’il y en a plusieurs dont vous pourrez bénéficier avec ce statut juridique.

La SASU offre un fonctionnement souple

Si vous souhaitez créer une entreprise que vous pourrez gérer facilement, la SASU se présente comme un bon choix à faire. En effet, le fonctionnement de l’entreprise dans le cas de ce statut juridique est assez souple. Vous pourrez profiter d’une plus grande liberté de gestion. Cette souplesse est due au fait que dans une SASU, le fonctionnement est défini librement par le dirigeant par voie statutaire. C’est pour cette raison que vous devez faire en sorte que les statuts de la société soient rédigés de manière claire et précise, sans laisser la moindre place à l’ambiguïté. Pour ce faire, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel comme un avocat. De cette manière, vous pourrez bénéficier d’une réelle flexibilité dans la gestion de votre entreprise.

La SASU permet d’optimiser votre fiscalité

Avec la création d’une SASU, vous pouvez choisir différentes options pour tenter de réduire le montant de vos impôts. Déjà, il faut savoir que cette forme d’entreprise vous permet d’être assujettis, soit à l’impôt sur les sociétés, soit à l’impôt sur le revenu.

Dans le cas de l’impôt sur les sociétés, la SASU vous permet de bénéficier d’un taux réduit de 15%, pour la tranche de vos bénéfices se trouvant dans la limite de 38 120 euros. Vous pourrez aussi bénéficier d’un taux intermédiaire de 28%, à condition que vos revenus restent dans la limite de 500 000 euros. Il faut noter néanmoins que cette dernière disposition ne concerne que les entreprises avec un chiffre d’affaire inférieur à 50 millions d’euro, et un capital entièrement libéré dont au moins 75% sont détenus par des personnes physiques.

employés

Ensuite, toujours dans le but de vous aider à bénéficier d’une fiscalité allégée, la SASU vous donne la possibilité d’être assujettis à l’impôt sur le revenu. Ceci est possible en début d’activité, et uniquement pendant une période de 5 ans. Ainsi, pour en bénéficier, votre SASU doit avoir :

  • moins de 50 salariés
  • moins de 5 ans d’existence
  • moins de 10 millions d’euros de bilan total ou de chiffre d’affaires.

Enfin, il faut noter aussi que le choix de la SASU peut vous aider à simplifier la gestion de votre fiscalité.

La SASU facilite l’accès aux projets de développement

graphique de la bourse

Il faut savoir que dans une SASU, l’actionnaire unique a la possibilité de s’associer facilement avec de nombreux partenaires. Pour ce faire, il peut leur céder des actions ou augmenter le capital social de l’entreprise. Ceci est possible car dans une SASU, la cession d’actions est complètement libre. Vous pouvez aussi, dans le but de développer votre entreprise, solliciter des investissements à travers une levée de fonds. Cette forme juridique s’avère donc particulièrement intéressante pour réaliser des projets à fort potentiel de croissance.

La SASU donne droit à une couverture sociale intéressante

En dehors des dividendes qui font partie des bénéfices dont vous pouvez profiter dans une SASU, il est aussi possible pour le dirigeant de bénéficier du statut d’assimilé-salarié. Il peut donc profiter d’une couverture sociale, exactement comme les salariés d’une entreprise. Toutefois, il ne bénéficie pas de l’assurance chômage puisqu’il ne cotise pas pour ce risque. D’un autre côté, il faut savoir que le président de la SASU est aussi couvert par plusieurs risques tels que ceux liés à des maladies professionnelles ou des accidents du travail. En plus, sa couverture sociale en retraite est plus intéressante que celle du gérant d’une entreprise individuelle.

Quelles sont les formalités pour créer une SASU ?

Si vous avez l’intention de créer une SASU, vous devez savoir que vous aurez plusieurs formalités et démarches administratives à effectuer. Entre autres choses, il faudra :

  • faire une demande afin d’obtenir votre Kbis
  • faire le dépôt de votre capital social, en passant par un notaire, un avocat, une banque ou la caisse des dépôts et des consignations
  • procéder au paiement des frais de greffe
  • rédiger les différents actes juridiques tels que : le procès-verbal de nomination du président, l’état des actes accomplis, le statut, la déclaration de non condamnation, etc.
  • faire une annonce légale dans un journal officiel
  • demander l’immatriculation de votre SASU.