vendeuse qui tient deux chemises
Marketing

Prêt-à-porter : ces phrases d’accroches qui font vendre !

Pour être un bon vendeur, plus précisément dans le prêt-à-porter, il faut avant tout être un bon communicant. Il est donc primordial de bien choisir vos mots, car c’est en utilisant les bonnes phrases d’accroche que vous pourrez faire toute la différence auprès de votre clientèle.

3 phrases d’accroches pour aborder votre client dans une boutique de prêt-à-porter

Pour commencer, vous devez savoir qu’un bon vendeur n’est pas celui qui a réponse à tout et qui monopolise la parole lorsqu’il discute avec les clients. Au contraire, le bon vendeur est celui qui sait quoi dire, et à quel moment le dire. C’est aussi une personne qui sait écouter et se rendre disponible.

En effet, les acheteurs sont aujourd’hui moins disposés à se laisser séduire par les paroles mielleuses des véritables tchatcheurs. Ils les repèrent à des kilomètres et s’en méfient plus que tout. C’est pour cette raison qu’au lieu de vanter les qualités de vos produits à tout bout de champ, vous devez d’abord savoir comment aborder les clients qui entrent dans votre boutique.

vendeuse de vêtements qui montre une blouse à une cliente

Si vous souhaitez être un bon conseiller de vente et proposer à vos clients des vêtements qui leur conviennent, vous devez avant tout réussir à briser la glace pour engager le contact. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une phrase d’accroche efficace dans la vente de prêt à porter. Il est conseillé à ce propos de prioriser les questions aussi ouvertes que possible.

Voir aussi notre article sur la carte d’empathie, un outil très utile dans un care marketing

De cette manière, il est difficile pour le client de répondre par oui ou par non, et de couper court à la discussion. Parmi les phrases d’accroche les plus efficaces utilisées pour la prise de contact, en voici quelques-unes dont vous pouvez vous inspirer :

  1. Bonjour Madame, je vois que vous vous intéressez à notre collection de lingerie deux pièces, puis-je vous proposer nos nouveaux modèles ?
  2. Bonjour Madame, vous recherchez un tailleur pour une occasion spéciale ? Avez-vous des préférences en ce qui concerne les coupes ou les formes ?
  3. Bonjour Monsieur, vous semblez très intéressé par nos polos. Voulez-vous voir des modèles en coton pur de notre dernière collection ?

En résumé, ce qu’il faut faire, c’est observer le client quelques minutes, pour savoir ce qu’il recherche. Vous pourrez ainsi lui poser des questions qu’il se pose sans doute intérieurement. Il sera alors plus disposé à se confier et à vous laisser lui venir en aide.

Cette vidéo pourrait aussi vous aider à trouver des idées pour une phrase d’accroche à dire à un client en magasin pour enclencher le contact puis la vente.  Ce sont des inspirations qui s’appliquent parfaitement aux phrases de vendeuse en prêt-à-porter et qui vous permettra d’avoir une action commerciale et de plus facilement vendre des vêtements.

Bien communiquer avec son client : les points clés

magasin de vêtements vue de haut

Pour bien communiquer avec un client, la première étape est d’apprendre à le connaître. Il faut en effet comprendre le client pour être en mesure de lui proposer des articles adéquats. Vous devez vous intéresser à ce qui pourrait susciter des interrogations chez ce client.

Par exemple, si ce dernier regarde différents ensembles, il se demande peut-être lequel correspond à sa morphologie. S’il reste devant le même type de vêtement l’air hésitant, il s’interroge peut-être sur la couleur qui pourrait le mieux lui convenir.

Une fois que vous pensez connaître l’objet des interrogations du client, vous devez formuler une question ouverte, comme celles citées précédemment. Vous devez aussi faire en sorte de formuler vos questions dans votre propre vocabulaire, car une boutique dans laquelle tous les vendeurs se répètent, perd tout son dynamisme.

Il est aussi important de garder à l’esprit qu’au début d’une conversation avec un client, il faut éviter d’argumenter ou de faire des propositions à tout va. Vous devez écouter avant tout, et c’est d’ailleurs tout l’intérêt des questions ouvertes. Elles vous permettent de donner au client, l’occasion de se livrer sur ses envies, ses préférences et ses besoins. Enfin, vous pourrez lui faire des propositions avec des questions de validation, afin d’obtenir son accord pour l’achat du produit.

Cet article devrait également vous intéresser : quelles sont les principes et avantages de la vente additionnelle ?

Les erreurs les plus fréquentes des vendeurs en magasin

femme qui sort d'une session shopping avec des sacs de magasins de prêt-à-porter

Pour être un bon vendeur en magasin, vous devez avant tout éviter d’être trop insistant. Si le client se sent harcelé, vous pouvez être certain qu’il s’en ira sans demander son reste. Vous devez savoir aussi qu’il y a des questions à éviter pour être un bon vendeur. Il s’agit de :

  • Que puis-je faire pour vous ?
  • Puis-je vous renseigner ?
  • Est-ce que je peux vous être utile ?

Il faut également éviter de couper la parole au client, car si vous êtes trop pressé, vous ne pourrez pas comprendre ses besoins, ce qui signifie que vous ne pourrez pas le satisfaire. Pour finir, vous devez aussi éviter d’être constamment d’accord avec tout ce que dit le client, au risque de passer pour une girouette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *